EDITO

Hello mes petits Kiwis

Hey, vous sentez ? Il n’y aurait pas comme une émanation de printemps ? Juste à jeter un œil par la fenêtre et c’est l’extase pour les pupilles : un grand ciel bleu, du soleil et pas la moindre once de vent. Se rajoutant à tout cela, une chaleur avoisinant les seize degrés. Ne pouvant plus encadrer ni la pluie, ni le froid, ni les journées sans lumière, là, j’ai l’impression d’être envahie d’un nouveau souffle. Certes, ce n’est pas encore le moment de se balader en t-shirt, mais je crois que cette trêve au sein de la mauvaise saison, invite quand même à aller flâner en terrasse !

Avec l’espoir que les beaux jours arrivent pour s’installer définitivement, je compte bien prendre du temps pour aller respirer de l’air frais, me reposer, méditer, photographier, écrire, peindre, écouter de la musique sans relâche, aller à plein de concerts et surtout…surtout…surtout…arrêter de me prendre la tête avec toutes ces choses qui m’ont oppressé ces derniers mois. J’ai réellement besoin de lâcher prise, de m’éloigner de ces contraintes qui m’enchaînent. J’en suis arrivée à un point où je me pose énormément de questions, notamment quant aux décisions que je prends au quotidien. Je me rends compte que certains choix ne me conviennent plus et me rendent malheureuse, comme si j’agissais sous la contrainte. Peut-être est-ce ma soif de liberté qui ressurgi ? Je sens que j’ai besoin de changement. Un changement qui va certainement s’avérer difficile dans les premiers temps, mais si je parviens à cocher mes objectifs, je ne pourrais qu’en être fière.

Rien de nouveau n’est prévu sur le blog, si ce n’est quelques portfolios concernant mes dernières pérégrinations expresses. Arf, oui, que je vous dise : j’ai essayé, pour cette nouvelle année, de m’organiser avec l’aide d’un Bullet Journal…et comment dire…c’est véritablement un outil génial, mais il n’est pas fait pour moi ! J’ai toujours été réticente face à ce système d’organisation, bien que j’adore l’idée de pouvoir créer son propre « agenda-journal-intime-carnet-de-créations ». Et je confirme, je ne parviens pas à en faire un bon compagnon de route. De ce fait, je vais rester fidèle à ma bonne vieille organisation de base : des publications complètement irrégulières et quand l’envie d’écrire se montre plus brûlante qu’un feu de cheminée. Bon…promis, je vais essayer de faire des passages un peu moins en mode « courant d’air » et balancer du vrai contenu…au moins de quoi vous occuper !

Publicités