20H, le dimanche #47

Publicités

Il y a les jour avec…et les jours sans

« Être une handicapée sentimentale, c’est comme traîner une brouette de parpaings. C’est sur, c’est lourd et quand ça tombe, ça peut faire très mal ».

Bonjour et bienvenue dans ma présente existence. Au moment où j’aurais le plus besoin de trouver les mots justes, d’ouvrir ma gueule…comment dire ? Je reste muette, je tourne dans mon bocal. Et pourtant, il ne s’agit que d’amitié…

Babar à Euroland

L’exploration date du mois d’Avril 2017. Un petit cadeau d’anniversaire gentiment offert par mon frère. Rien qu’à ce titre, c’est un endroit qui restera très cher à mon cœur.

Lire la Suite...

Les concerts du mois #Décembre

Oyé oyé oyé ! Ça y est j’inaugure une toute nouvelle catégorie culturo-musico-photographique. Comme je l’avais annoncé sur la page Facebook du blog (sois curieux, viens lire), je me remets à la photo de concert par le biais d’un projet qui m’occupera toute cette année 2018.

Lire la Suite...

20H, le dimanche #21

OH MY GOD ! Après deux mois de vacances, de roadtrip, de concerts, de repos aussi : la rentrée, c’est DEMAIN ! J’ai du mal à y croire également tellement je n’ai pas vu les jours passer. D’habitude, deux mois, cela me semble être l’égal de l’éternité, alors que cette année…je ne sais pas, j’ai dû louper un chapitre ! Attendez, stoooooooooop : il est où mon retourneur de temps (Potterheads are you there ?) ??? Il doit bien y avoir un moyen de revenir, ne serait-ce que quelques jours en arrière. Allez un petit effort ! J’ai vraiment envie de reprendre le travail, mais je me sens tellement bien dans mon nid douillet. En fait, je crois que j’ai un peu trop les boules de retrouver la ville. Vous savez, là où il y a plein de bruit, où les gens sont pressés, pas souriants. Là où ça pue les égouts et les échappements de voitures. Durant Juillet et Août (enfin surtout en Juillet avec le roadtrip dans l’Aude), je m’étais plutôt bien accommodée du silence, de ma petite « peinardise ». Puis là, il va falloir recomposer avec ce tumulte urbain. Je n’ai pas hâte, absolument-pas-du-tout.