« Crée c’est détruire »

A force de voir de magnifiques créations sur la toile, j’ai craqué pour le célèbre « Wreck This Journal » de Keri SMITH. Je ne suis pas du tout du genre à acheter tous les derniers trucs et gadgets à la mode, mais je dois avouer que ce petit livre me faisait de l’œil depuis un bon moment. J’ai adopté la version française (un peu par flemme il faut le dire), qui reprend à peu près les mêmes pages que dans la version originale.

Évaluez ceci :

Lire la Suite...
Publicités

Qui a dit que les cartes postales étaient obsolètes ?

Alors qu’une personne devait envoyer des cartes postales à des membres de sa famille, je l’ai surprise à dire que « l’envoie de ce genre de chose est totalement ringard ! ». Piquée au vif, je n’ai pu m’empêcher de rétorquer « qu’il n’y a que les gens fermés au monde pour penser de telles sottises ». A l’heure du numérique où plus grand monde ne rédige de longues lettres, je continue de me prendre de passion pour l’écriture de cartes postales. Cela s’est particulièrement amplifié lorsque j’ai fait la rencontre du site Postcrossing. Le portrait par excellence d’une relation entre soi-même et le monde entier.
Qu’est-ce-que Postcrossing ?
ILLUSTRATION_Source : Internet

Il s’agit d’un projet né, en 2005, des mains du portugais Paulo Magalhães. Il permet aux membres inscrits d’envoyer et de recevoir des cartes postales de gens totalement inconnus, venant du monde entier. C’est l’occasion de « voyager » sans bouger de chez soi et de recevoir des images (ou plus : publicités, tickets de métro, monnaie, goodies en tout genre) de tous les continents. La plupart des pays sont engagées dans la communauté, à l’exception de quelques États africains : imaginez alors ce que ça donne, si vous receviez une carte postale de chacun d’entre eux ?!

Comment recevoir les cartes postales ?

Il suffit juste de s’inscrire sur le site et de renseigner les bonnes informations, notamment son adresse postale (PAS DE PANIQUE : le site est totalement réglo !). Bémol qui pourrait dérouter les non-anglophones : il faut faire un peu de gymnastique linguistique car tout le site est en anglais. Il est également fortement conseillé de rédiger votre profil et les cartes postales dans la même langue. Avec un traducteur sous la main, vous devriez quand même pouvoir vous en sortir. Pour ce qui est du profil, mentionné précédemment, il est important de le remplir en parlant de vos goûts, de ce que vous aimeriez recevoir, etc. Cela permet aux membres de Postcrossing de choisir des cartes postales susceptibles de vous plaire. Si vous avez envie que les gens vous parlent de choses précises, vous pouvez l’indiquer également. Cela aide toujours pour la rédaction des cartes (en effet, écrire à des inconnus ce n’est pas toujours aussi simple).

ILLUSTRATION_Propriété de Marin


Mon expérience avec le site

Lorsque je me suis inscrite, j’envoyais des cartes postales un peu pour le fun. J’ai commencé à en recevoir de différents pays (Allemagne, Japon, Taïwan…) avec plein de jolies choses en accompagnement. A mon tour, j’ai joué le jeu en faisant de belles créations, jusqu’à véritablement tomber amoureuse de Postcrossing. J’ai reçu des cartes avec des messages poétiques, faisant voyager l’esprit, puis d’autres vraiment touchants. Chaque personne y racontant un morceau de sa journée, des anecdotes sur son pays natal, cela m’a permis de découvrir une nouvelle façon de voir le monde et une manière complètement originale de voyager. Je vous assure que c’est super d’aller traîner les pieds jusqu’à la boite aux lettres, de trouver plusieurs enveloppes (qui pour une fois ne relèvent ni des impôts, ni de quelconques amendes), revenir se lover contre la cheminée et lire ces précieux courriers. Pour ma part, je préfère échanger des cartes postales durant l’automne, l’hiver et au début du printemps. Vous savez, ces saisons où le temps est très instable, froid, tout gris. Grâce à Postcrossing je retrouve un moyen d’ensoleiller mes journées et de leur donner beaucoup de douceur.

Si vous aimez recevoir des nouvelles du monde, si vos envies de faire le tour du monde n’aboutissent toujours pas, si vous êtes bavard, si écrire ne vous fait pas peur, si vous êtes du genre très old-school et que les services postaux sont vos meilleurs amis…alors, je suis certaines que la communauté Postcrossing sera ravie de vous accueillir. Un groupe Facebook (et francophone !) est dédié au projet : https://www.facebook.com/groups/postcrossingfrancophone. Allez y jeter un œil si vous n’êtes pas encore tout à fait enclin à vous inscrire sur le site. Dans un prochain article, je vous emmènerai faire le tour des pays que j’ai « visités » grâce aux cartes postales. J’espère que votre curiosité sera encore plus titillée !


Alors ? Vous laisserez-vous tenter par l’aventure Postcrossing ?

0 COLLABORATION

La thé box, rendez-vous incontournable des tea lovers

Vous savez, moi et le thé, c’est un peu comme les couples célèbres : Laurel & Hardy, Bonnie & Clyde, Tic & Tac, Timon & Pumba. INSÉPARABLES ! C’est pour ainsi dire, mon plus grand pêcher mignon. Un beau jour, j’ai fait la rencontre de La Thé Box, la boîte des tea lovers. Ce que je pensais n’être qu’un simple test (curiosité du jour, bonjour) est finalement devenu une très grande histoire.

Évaluez ceci :

Lire la Suite...