Sept heures trente-trois

Ce n’est qu’un putain de jour de pluie. Ce n’est qu’un satané putain de jour de pluie. Ce n’est qu’un putain de jour de pluie. Une putain de nuit bien trop courte. Une putain de ville qui grouille à tout va dès l’aube, dans des rues encore endormies. Un putain de réverbère qui s’infiltre de sa lumière à travers les persiennes. Ce n’est qu’un putain de coup de frein, un putain de klaxon : « bouges de là, tu ne vois pas que tu fais chier ? ». Un putain de crétin trop pressé, ou peut-être trop en retard. Ce n’est qu’un putain de jour de pluie où le monde continue de tourner sans retirer ses œillères, sans accorder d’importance à ce qui se passe autour. Il tourne comme un putain de carrousel lancé à deux-cent à l’heure. C’est flou, ça va vite mais ça ne s’arrête jamais. Jamais.

Ce n’est qu’un putain de jour de pluie sur la surface de cette putain de planète, dans ce putain d’univers. Un putain de jour de pluie mettant un terme à une nuit qui n’aurait pas assez duré. Une putain de nuit baignée de rêves insensés, laissant nulle place à un repos satisfaisant. Un putain de réveil douloureux où chaque os, chaque articulation, ne sait s’il doit continuer de craquer ou se rompre définitivement. Cette putain de tête qui ne sait plus si elle nage encore dans ce putain de brouillard, ou si c’est le mal d’une prochaine migraine qui s’installe, tapotant les tempes.

Ce n’est qu’un putain de jour de pluie, dévoilant devant le miroir, un visage gris, transparent. Qui laisse des putains de cernes sous les yeux. Des putains de larmes coulant le long des joues. Ce n’est qu’un putain de jour de pluie qui laisse place à un putain de mois d’Octobre. Le pire de chaque putain d’année. Le pire. Celui qui me bouffe comme un putain de raz de marée. Ce n’est qu’un putain de jour de pluie, mais ce matin, je ne me lève pas et divague sur les flots de ce putain d’ouragan.

Publicités

La parole est à vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.