Après quinze jours de vacances rythmés par le travail et peu de repos, il est temps de retrouver la ville, l’école, les collègues…puis chose peu positive : le froid citadin qui vient peu à peu s’installer dans chaque recoin de Limoges. Moi, qui d’ordinaire, ne cours pas du tout après les congés scolaires, cette fois-ci, j’ai été particulièrement ravie de mettre cette coupure au profit de mon activité de réserviste. Cet été, après mon déplacement saisonnier, j’avais dû faire une pause…ma foi plutôt longue, mais quelque peu bienfaitrice. Suite à cela, j’appréhendais trop mon retour dans les brigades. J’avais peur de ne plus avoir mes repères, de ne plus avoir la même complicité avec certains camarades, peur de ne pas arriver à me faire une place auprès des nouveaux collègues… Bref : l’art de se faire des nœuds au boyau de la tête dans toute sa splendeur ! Tout compte fait, j’ai retrouvé ma deuxième famille telle que je l’avais laissé, même en mieux. J’ai eu ce plaisir fou de passer chacun de mes jours de vacances dans mes brigades chouchous, d’être aux côtés de mes amis et de vivre pleinement ces instants. Du coup, j’ai décidé que pour le mois à venir, tout mon temps libre serait consacré à la Gendarmerie. Alors ouaip,  je ne garde pas vraiment de moments rien qu’à moi, mais je n’y vois pas d’inconvénient. Pour une fois, penser au boulot et rien qu’au boulot me procure beaucoup de plaisir. Cela m’apaise même l’esprit. Non seulement je m’éclate dans ce que je fais, puis pécuniairement parlant, cela sera un véritable soulagement pour mon compte en banque. Je pourrai faire mes achats de Noël sans trop me restreindre puis consacrer une grosse partie de mes payes aux économies. Ces dernières qui seront les bienvenues quant à la réalisation de gros projets (voyages notamment).

Le fait d’être revenue à Limoges ne m’aura pas porté chance : j’ai passé le weekend sous ma couette. Une vilaine gastro a décidé que je devais rester à la maison. Du coup, au lieu d’enchaîner deux super services, je me suis ennuyée comme un rat mort. Bon, je l’avoue, dimanche, je n’ai pas pu résister…il a fallu quand même que j’aille fourrer mon nez dehors pour faire quelques photographies dans un ancien spot urbex. Malheureusement, comme des chasseurs rodaient dans les parages, j’ai écourté ma ballade. Mais sans regret, puisque je suis allée visiter un magnifique moulin. Un véritable régal pour les mirettes. Puis le soir arrivant à grands pas, j’ai assisté à un coucher de soleil qui offrait d’excellentes couleurs. Le meilleur des remèdes tout compte fait !

La parole est à vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s